photo de l'article suivi des conversions

Paramétrer le suivi des conversions Google Ads

En tant que Traffic Manager, je suis toujours surprise de voir que certaines entreprises pilotent leurs campagnes « à l’aveugle », sans suivi des conversions. Pourtant il existe plusieurs manières de mettre cela en place facilement et c’est ce que l’on va voir dans ce guide.

Pourquoi est-ce si important?

Le marketing digital offre énormément d’avantages par rapport aux supports de publicité traditionnels. En effet, le fait d’avoir accès à des milliers de données en temps réel en fait un outil très puissant. Mais encore faut-il, pour en profiter pleinement, réussir à mettre en place le suivi (ou « tracking ») des conversions. Pour rappel, les conversions peuvent être des ventes, des demandes de devis, ou toute autre action que vous souhaitez qu’un internaute réalise après avoir cliqué sur vos annonces.

Quoi qu’il en soit, ce paramétrage est une étape nécessaire à n’importe quelle campagne dès son lancement. Autrement il ne sera pas possible de mesurer les résultats des campagnes. Vous verrez des clics et des coûts mais vous ne saurez par exemple pas quels mots-clés performent.

Grâce au tracking on va justement pouvoir comprendre ce qui se passe en amont d’une conversion. Il sera ensuite possible de réaliser les optimisations nécessaires afin d’améliorer les résultats.

Fonctionnement

Lorsqu’un internaute clique sur une de vos annonces, il est aussitôt redirigé vers votre site. A ce moment-là, ce qu’on appelle un « pixel » se déclenche et dépose des cookies sur l’ordinateur de l’internaute. De cette façon, ses actions sur le site seront enregistrées. Donc, lorsque l’internaute effectuera un achat (tout de suite ou quelques jours après), cette vente remontera dans la plateforme Google Ads.

Evidemment, pour que ça fonctionne il faudra créer ce fameux « pixel » et l’insérer dans votre site internet.

Grâce au suivi des conversions, non seulement vous saurez quels mots-clés ont déclenché des ventes, mais en plus vous connaîtrez le montant des achats. Ce qui permettra en définitive de mesurer vos KPIs comme le CPA (coût d’acquisition) ou encore le ROI. Voilà pourquoi c’est indispensable : sans suivi des conversions, il ne serait pas possible de connaître la rentabilité des campagnes.

Insérer le pixel dans son site

Vous l’aurez compris, mettre en place le suivi des conversions est indispensable. Que ce soit pour des petits budgets ou des budgets plus conséquents. Je précise cela car ça m’a souvent été demandé : « Mais est-ce que je suis vraiment obligé de le faire même si j’ai un petit budget Google Ads ? ». Vous connaissez maintenant la réponse !

Par chance, il existe plusieurs façons de mettre en place ce suivi des conversions ! Et ce n’est pas si fastidieux que ça en a l’air. Je vous donne ici les bases ; mais si vous avez besoin de plus de détails pour une des méthodes, n’hésitez pas à m’écrire : manon.bosc@mb-webmarketing.com !

Utiliser les objectifs Google Analytics

Une des solutions c’est d’utiliser les objectifs paramétrés dans Google Analytics puis de les importer dans Google Ads. Les « objectifs » deviendront donc des « conversions » dans Google Ads.

Avantage : Pas besoin de rajouter d’autres pixels sur votre site ; seuls ceux de Google Analytics suffisent.

Pour ce faire, il faut bien sûr avoir déjà relié votre site à Google Analytics. Si c’est le cas, vous faut créer un (ou plusieurs) objectif(s) dans Analytics. Puis il faudra relier votre compte Google Ads à Analytics. Une fois que cette association est faite, il ne vous reste plus qu’à aller paramétrer votre conversion dans la plateforme Google Ads, et de choisir « Importer depuis Analytics ». Et le tour est joué !

Utiliser le Google Tag Manager

L’outil Google Tag manager (GTM) s’avère être très pratique pour implémenter des pixels de suivi des conversions. Et pas que pour Google Ads, mais pour toutes vos campagnes webmarketing!

Avantage : très pratique quand on a beaucoup de pixels différents à gérer (Analytics, Google Ads, Facebook, etc.)

Il faut d’abord créer un compte GTM, puis installer le code de suivi qui vous est donné dans votre site. Suivez bien les instructions pour savoir où le mettre sur votre site. Ce sera le seul code (ou pixel) que vous aurez à insérer. A partir de là, à chaque fois que vous aurez un pixel à rajouter pour une campagne X ou Y, il vous suffira de le faire via le GTM. Facile, non ?

Cependant, il vous faudra une petite formation sur comment utiliser le GTM parce que ça n’est pas forcément intuitif la première fois. Il y a un tuto intéressant à ce sujet sur Journal Du Net, je vous invite à le consulter si vous voulez utiliser le GTM.

Utiliser des extensions (WordPress/Prestashop/Shopify…)

Passer par des extensions est aussi un bon moyen pour mettre en place les codes de suivi des conversions. Cela vous permet de n’avoir qu’à activer ces extensions (vous ou votre webmaster) qui sont rapides à paramétrer, et le tour est joué !

Avantage : c’est assez rapide et simple

En revanche selon le CMS (WordPress/Shopify/Prestashop, etc.) les extensions peuvent être payantes. Et il arrive parfois qu’il soit compliqué de configurer la remontée du montant du panier dans le pixel.

Je vous donne les liens des extensions avec lesquelles j’ai déjà travaillé :

Vous pouvez aussi vous renseigner auprès de votre CMS pour connaître les modules/extensions à installer.

Installer les pixels manuellement

photo d'un écran d'ordinateur affichant du code

Si vous avez en vous l’âme d’un développeur vous pouvez très bien installer vos codes vous-même en accédant au code source de votre site.

Avantage: permet de gérer soi-même l’emplacement des pixels et évite les bugs

Pour les cas où il n’y a pas de notion de « montant du panier » c’est assez simple. Mais si vous êtes e-commerçant et que vous n’entrez pas dans ce cas de figure alors ça demande des connaissances avancées puisqu’il faut pouvoir faire changer dynamiquement certaines variables.

En conclusion : ma préférence va au Google Tag Manager

Je dois avouer avoir un faible pour cet outil… Je l’utilise dès que je peux parce qu’il permet de centraliser tous les pixels. Et aussi parce que ça demande moins d’efforts pour mes clients puisque ça me permet de gérer moi-même leurs pixels (modification/ajout), ce qui est souvent apprécié.

Enfin, je suis preneuse de vos avis sur les autres méthodes ! N’hésitez pas à laisser un commentaire avec vos astuces, ou vos questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.